Firibastat – First-in-class – hypertension en monothérapie

FIRIBASTAT, UN CANDIDAT-MÉDICAMENT FIRST-IN-CLASS POUR LE TRAITEMENT DE L’HYPERTENSION ARTÉRIELLE RÉSISTANTE

Le produit firibastat (initialement dénommé QGC001) est le premier candidat-médicament BAPAI sélectionné par Quantum Genomics. Le produit firibastat est une prodrogue qui permet de libérer au niveau du cerveau le produit EC33, un inhibiteur sélectif et spécifique de l’Aminopeptidase A, et ainsi d’empêcher la production d’Angiotensine III au niveau du cerveau.

En raison de son mécanisme d’action unique, firibastat représente une approche thérapeutique alternative qui peut interférer avec les mécanismes impliqués dans la genèse et le maintien de la pression artérielle chez les patients hypertendus, en particulier ceux ayant un profil hormonal particulier, caractérisé par une concentration de rénine abaissée et de vasopressine élevée (Low Renin High Vasopressin (LRHV) profile).

Le produit firibastat et son utilisation thérapeutique sont solidement brevetés et protégés par plusieurs familles assurant une protection industrielle jusqu’en 2033 sans tenir compte de potentiels certificats complémentaires de protection.

Les études précliniques et les essais cliniques de Phase I et IIa menés avec le produit firibastat ont permis d’évaluer l’innocuité, la tolérance, la pharmacocinétique, et les paramètres pharmacodynamiques du produit chez l’animal et chez l’Homme. Quantum Genomics a dévoilé les résultats positifs de son étude de Phase IIa en juin 2017 lors du congrès de l’ESH.

Les données ont montré des signaux positifs sur plusieurs paramètres de l’étude en particulier sur l’indicateur principal, la baisse de la pression artérielle systolique diurne mesurée par pression ambulatoire chez des patients hypertendus.

Faisant suite à des recommandations de la FDA (Food and Drug Administration), Quantum Genomics a ensuite lancé une étude de Phase IIb à l’automne 2017 aux Etats-Unis. Cette étude baptisée NEW-HOPE a été menée aux Etats-Unis sur 256 patients hypertendus à haut risque cardiovasculaire.

Les résultats de Phase IIb présentés au mois de novembre dernier, ont démontré une efficacité antihypertensive hautement significative du candidat médicament de Quantum Genomics, le firibastat, sur une population à haut risque cardiovasculaire dont l’hypertension artérielle est généralement difficile à traiter.

Dans la continuité de ces résultats, Quantum Genomics prépare désormais le lancement d’une étude pivot de phase III dans le traitement de l’hypertension artérielle résistante, ouvrant la voie aux demandes d’autorisation de mise sur le marché du firibastat dans une pathologie dont les complications sont particulièrement sévères puisqu’elles causent 9,4 millions de décès dans le monde
chaque année.

Afin de construire et mettre en place cette étude, Quantum Genomics a constitué un comité scientifique de pilotage composé d’experts européens et américains reconnus de l’hypertension artérielle :

– Keith C. Ferdinand, Cardiologue, Professeur de Médecine à la Tulane School of Medicine et ancien Président du Forum national pour la prévention des maladies du cœur et des accidents vasculaires cérébraux (Nouvelle Orléans, USA).

– Georges Bakris, Néphrologue, Professeur de Médecine et Directeur du Comprehensive Hypertension Center de l’Université de Chicago. Ancien Président de l’American Society of Hypertension (Chicago, USA).

– William B. White, Professeur de Médecine à la faculté de médecine de l’Université du Connecticut; Chef de la Division Hypertension et Pharmacologie Clinique au Calhoun Cardiology Center. Ancien Président de l’American Society of Hypertension (Farmington, USA).

– Jacques Blacher, Cardiologue, Professeur à l’Université de Paris-Descartes et Chef du centre de diagnostic et de thérapeutique de l’Hôpital Universitaire de l’Hôtel Dieu (AP-HP, Paris), Président-sortant de la Société Française d’Hypertension (Paris, France).

– Alexandre Persu, Chef de la Clinique d’Hypertension à l’Université Catholique de Louvain (Service de Cardiologie, Cliniques Universitaires Saint-Luc, Brussels). Secrétaire du Belgian Hypertension Committee et Président du groupe de travail « L’hypertension et le rein » de la société européenne d’hypertension (Bruxelles, Belgique).

Ce comité travaillera en étroite collaboration avec l’équipe scientifique de Quantum Genomics pour définir le design de l’étude de Phase III, en particulier sa méthodologie, sa population cible et ses critères d’évaluation, et sera impliqué dans les discussions avec l’EMA (Agence européenne des médicaments) et la FDA (Food and Drug Administration). Il participera ensuite directement à la conduite de l’étude clinique.